Catégorie : Sports & Culture

L’effet Barea : Une visibilité pour le développement des entreprises et de l’économie

Des centaines de millions de téléspectateurs à Madagascar, en Afrique, et même au-delà, ont découvert Madagascar durant la CAN 2019. Une grande visibilité, qui profite à l’économie du pays en général, et particulièrement aux entreprises. Fédérateurs. Les Barea de Madagascar le sont. En une dizaine de jours, l’entraîneur Nicolas Dupuis, le capitaine Faneva Ima, et tous les membres de l’équipe nationale ainsi que le staff dirigeant ont réussi à unir tout le peuple malgache. Ce que, jusqu’à présent, les politiciens  n’ont pas réussi à faire. Fortifiée. Le président de la République Andry Rajoelina, qui a soutenu l’équipe nationale durant cette...

Lire la suite

La signification de l’appellation « Barea de Madagascar »

Ô Malagasy, peuple de Madagascar, si fier de son pays, de son équipe de football. Il est vrai que l’équipe des Barea de Madagascar a su faire chavirer le cœur de tous les amoureux de football dans le monde avec leur performance incroyable lors de cette première participation à la CAN 2019, et c’est bien loin d’être fini. Le « alefa Barea » (allez Barea) est devenu le chant de guerre pour exprimer l’union du peuple, le « miara mirona ». Grâce à cette première qualification, depuis plusieurs années de persévérance, enfin, le cœur malgache a de quoi battre la chamade. Mais savez-vous quel...

Lire la suite

Tennis de table : Il y a du mouvement dans l’air

La liste des membres de N1A sortie, deux jeunes joueurs qui iront en France, des stagiaires qui iront en Chine, des sélectionnés qui iront à Djibouti, il y a du mouvement dans l’air dans le monde du tennis de table. Ainsi, Niantsa et Lucianno iront bientôt en France. Ces gagnants des trois opens de la section de Tana sont en pleine préparation. «  Normalement, Niantsa qui est 2è en N1A dames et Lucianno, auraient dû partir en mars. Mais ils préparent encore les jeux de la CJSOI de Djibouti de ce mois d’avril et après, ils iront  en France pour...

Lire la suite

Jeux Olympiques de Corée : La belle histoire de Mialitiana Clerc

En réalisant un chrono de 2 mn 39 sec, Mialitiana Clerc laisse derrière elle les grandes de la discipline les Irlandaise, Hongroise, Grec, Albanaise, Lituaniennes au slalom géant du ski alpin femmes, hier aux Jeux Olympiques d’hiver de Pyeongchang. A 16 ans, Mia Clerc vient de vivre un des rêves de tout sportif de haut niveau. Mialitiana Clerc, l’unique représentante malgache, avec le dossard 66 a fini la course en 2 mn 39 sec. Elle termine 48esur les 81 skieuses engagées au Slalom Géant. Un bon résultat pour Mialitiana qui a titillé les grandes de la discipline laissant les Irlandaise, Hongroise,...

Lire la suite

Les sportifs de l’année 2017 selon Midi-Madagasikara

Cette année, ce seront les champions du monde junior et champion d’Afrique ou vice-champions qui seront à l’honneur avec nos sélections de sportifs de l’année. Et la pétanque en tête avec quatre nominés ! Pétanque : Champion du monde junior de pétanque avec Tendry, Newton, Zigla et Miandritiana Les quatre représentants de Madagascar aux championnats du monde de Chine Tendry-Newton-Zigla-Miandritiana ont ramené l’or. Ils ont battu l’équipe première de France. Huit victoires et une seule défaite, c’est dire qu’ils étaient au dessus du lot. Les 4 ont éliminé le Vietnam, la Suède, la Belgique et la France.  Pétanque : Vice championnes du monde : Cicine-Mirana-Hasina et Tita...

Lire la suite

A Madagascar, l’histoire hors du commun des Mahaleo, poètes du réel

Mahaleo, groupe phare de la scène musicale à Madagascar, a cette année 45 ans. Toujours actif, ce chroniqueur du quotidien, né pendant une révolution populaire, jaloux de son indépendance, a une histoire qui ne ressemble à aucune autre. ahaleo, le groupe de musique le plus populaire à Madagascar, fête cette année un anniversaire exceptionnel : il a atteint 45 ans d’existence. Malgré cette longévité, il reste peu connu hors de la Grande Île. Il le mériterait pourtant : enfanté par une révolution populaire, inventeur d’un folksong à la malgache, auteur de textes subtilement ciselés, d’une sensibilité de gauche affirmée, rassemblant trois générations de...

Lire la suite

Portrait: MAX RANDRIANTEFY, une personnalité atypique qui a vécu des tranches de vie inattendues.

Etant le dernier d’une famille recomposée, il était un enfant gâté pourri qui n’en faisait qu’à sa tête.  Effectivement, à l’école malgré le fait qu’il fut surdoué   en calcul, il péchait par le fait que jamais il n’a voulu apprendre ses leçons. Il avait sciemment choisi de se faire frapper par la ceinture de son père qui tous les jours n’y allait pas de mains mortes plutôt que de céder aux demandes des parents qui voulaient qu’il soit 1er de sa classe. Avec ce caractère bien trempé, petit déjà il savait ce qu’il voulait et pour cela, il ne s’intéressait qu’aux jeux...

Lire la suite

Poésie et musique Malgache à Montmartre

L’Union des Poètes et Ecrivains Malgache, sa présidente Mme Hajaina ANDRIANASOLO et la présidente de sa Section France Mme Hanitr’Ony SALOMON, réitèrent leurs vifs remerciements à tous ceux qui ont répondu présent, qui ont apporté leur soutien à la réalisation de la Semaine de l’HAVATSA-UPEM en France. MERCI à la REPERMAD-UNESCO, l’AIFM, P’ART ILE Madagascar, FUM CACHAN, Restaurant MARIANINA, Radio Bitsika, RALF MIFALIA de Croissance. Vous êtes conviés à la fin du Mois de la Littérature Malagasy en Europe, pour un concert unique et exceptionnel, au Théâtre des Blondes Ogresses, à Paris-Montmartre, dans le 18e. Récital poétique, textes littéraires...

Lire la suite

PÉTANQUE – CHAMPIONNAT DU MONDE JUNIORS 2017 : L’ÉQUIPE MALGACHE SACRÉ CHAMPION DU MONDE

Les jeunes boulistes malgaches ont été sacrés champions du monde juniors, hier, en Chine. Ils ont pris le dessus sur les Français en finale par 13 à 9. Au firmament. Ils ont une fois de plus fait parler d’eux. Les Malgaches ont confirmé une fois de plus qu’ils sont intouchables dans cette discipline. Après le sacre des séniors à domicile en 2016, le titre continental en Tunisie, voilà que les jeunes ont emboité le pas à leurs ainés. Le drapeau tricolore blanc, rouge et vert s’est hissé sur la plus haute marche du podium à Kaihua aux Championnats du...

Lire la suite

A LA UNE : JEAN-CHRISTIAN RANDRIAMALAZA HUIT FOIS CHAMPION DU MONDE

Jean Christian Randriamalaza remporte pour la huitième fois le titre de champion du monde de boxe chinoise. Il a battu son adversaire par KO. Il est vraiment la fièrté de la nation. Le multidisciplinaire en arts martiaux et sports de combat, Jean Christian Randriamalaza, évoluant en France depuis plus d’une dizaine d’années vient d’ajou­ter un titre mondial à son palmarès. Ce dimanche soir à Carrare Italie, le Samouraï, engagé dans la catégorie des moins de 75kg, a décroché pour la huitième fois consécutive et conserve le titre de champion du monde en full kick boxe lei-tai pro du WTKA (World Traditionnal Kickboxing Association). Il a depuis presque vingt ans défendu l’honneur du pays et a porté haut les couleurs nationales en raflant des titres continentaux et mondiaux. Il reste toujours performant, malgré une déchirure à son avant-bras gauche lors de la précédente édition du championnat du monde en 2016, la même date que cette version 2017, le 29 octobre. Jean Christian s’est imposé sans suspense face à l’ukrainien Konstatinov, cham­pion du monde en K1 en deux saisons successives, en 2015 et 2016. Déterminé, l’indétrônable champion en titre a vite mis KO le double champion du monde en K1 en une minute et quelques secondes. « Je suis avantagé par mes expériences. Pourtant ma préparation était cette fois un peu courte par rapport aux précédentes», a confié l’octuple champion du monde. C’était seulement ces dernières trois semaines qu’il a intensifié sa préparation en s’entraînant six heures par jour sous l’encadrement de son coach, Mahitsy Ravoniandro. Professionnel  « Normalement, j’étais engagé dans la catégorie des -70kg mais trop occupé par mon boulot je n’arrivais plus à descendre en dessous de 72kg. Et c’est pour cela que j’ai disputé le titre chez les -75kg » a-t-il précisé. En plus, faute de moyen il a fait cette fois le voyage tout seul sans son staff. « Grâce à ce huitième sacre, je gagne définitivement la ceinture… Je ne vais plus désormais disputer ce championnat. Je compte à partir de maintenant m’orienter vers le monde professionnel , j’attends justement prochainement des contrats », a poursuivi Jean Christian. Le bodyguard rattaché à l’ambassade de Madagascar en France a pu donc rester inamovible sur son fauteuil de champion du monde depuis 2011, l’année où il a remporté son premier titre mondial, à Carrare Italie. Lors de son passage au pays fin 2016, Jean Christian Randriamalaza a été décoré et élevé au grade de chevalier de l’ordre national malgache ainsi que chevalier de l’ordre du mérite sportif. La version 2017 du Mondial à Carrare a réuni plus de cinq mille combattants venant de cent-sept pays. Serge Rasanda Source: lexpressmada du 31/10/2017....

Lire la suite

Bon plan voyages

Catégories

Nos partenaires

Devenir rédacteur

Site partenaire

Recevoir nos infos

Soyez le premier à recevoir une notification à chaque nouvel article par e-mail.

Pin It on Pinterest